Une commune typique de la Sologne : ses étangs et son architecture ne manquerons pas de vous le rappeler !

Description

Pour le bâti

  • L’église Saint-Pierre, toute de briques vêtue, et pourvue d’un caquetoir, trône fièrement au cœur du village, à la croisé des trois chemins mênant aux villages voisins.
  • La Mairie-école, même restaurée, elle a su garder son charme d’antan. En arrivant de la route de Cerdon, c’est la première chose que l’on aperçoit dans le village ; charmant !

Là, une échelle… bleue !

Eh oui, Villemurlin, alias Villa Murena est aussi et surtout connue comme “le village des échelles bleues”. Tradition locale ancienne, les carrons, qui fabriquaient des voitures à chevaux et bœufs, peignaient les attelages en bleu ; cette couleur aurait la particularité d’éloigner les insectes… Ils devaient également concevoir des échelles pour accéder aux greniers où étaient entreposés fourrages et bois de chauffage. Il se dit que ces charrons n’avaient alors qu’un seul pot de peinture et que c’est pour cela que les échelles étaient également peintes en bleu.
Cette tradition ressuscitée en 2005 et depuis, la commune organise chaque année, en septembre, la fameuse “Fête des échelles bleues“.

Une histoire plus récente fait aussi la singularité et la fierté du village.
C’est grâce à l’oeuvre de Freddy Baëtens … Réalisée en éclats d’obus et dédiée aux soldats de la Grande Guerre pour honorer leur mémoire. Ce monument / sculpture représente une colombe de la paix perchée sur les débris de la guerre. Elle est visible de tous sur la place centrale de Villemurlin, juste à gauche du caquetoir de l’église.

On profite du grand air !

  • L’étang des Farnaults : lieux de pêche et de détente pour tous. On y retrouve également deux terrains de tennis, des sanitaires avec eau potable ainsi qu’une aire de camping-cars.
  • Le parcours des Chouettes relie la sortie de la ville (par la route de Cerdon) à l’étang des Farnaults par un petit chemin d’environ 1,5 km… Un très bon moyen de découvrir plusieurs espèces de chouettes à l’aide de panneaux explicatifs… Levez aussi les yeux, les chouettes nichées dans les arbres vous regardent… 
  • Les rivières : la Lèche, la Lème, le Boulay et le Bec d’Able bordent la cité et permettent une visite sous un angle différent pour admirer la beauté des paysages changeant au gré des heures et des saisons.

Pour aller plus loin…

Attendez, Villemurlin n’a pas encore livré tout ses secrets…
Cette petite cité gauloise est également située sur le tracé de la méridienne verte qui traverse et découpe la France en deux, depuis Dunkerque (Nord Pas de Calais) jusqu’à Prats de Mollo la Preste (Pyrénées Orientales), en témoigne d’ailleurs sa borne, disposée face à la nouvelle école (rue de la gare).
Une autre borne s’est faufilée, après la mairie, direction Cerdon, on retrouve la borne de l’Observatoire du Méridien de Paris. Érigée en 1740, elle fait partie d’une innombrable liste d’obélisques placées à travers la France. Elle appartient également aux Monuments Historiques, mas n’est pas classée.

Des plaques de cocher subsistent encore au temps qui passe, ainsi que de nombreuses croix de chemins.

Lieux et Monuments

Administration

Pays
France
Région
Centre-Val de Loire
Département
Loiret
Arrondissement
Orléans
Canton
Sully sur Loire
Intercommunalité
CC du Val de Sully
Maire
Nicole LEPLETIER
Mandat
2014-2020
Code postal
45600
Code commune

Démographie

Gentilé
Villemurlinois, Villemurlinoises
Population municipale
611
Densité

Géographie

Coordonnées
Altitude
Superficie