L'un des plus petits villages de la Communauté de communes

Le village de Bonnée se situe en Val de Sully, entre la Loire et la Forêt d’Orléans

Description

Une vieille histoire Gallo-Romaine

Etant proche de la Loire et bordé par des voies romaines, on suppose que la cité Gallo-Romaine d’origine, appelée alors Bonodium, s’est construite grâce à l’exploitation de ceux-ci. Des fouilles archéologiques ont prouvé l’existence de vestiges de l’époque, dont il ne reste aujourd’hui aucune trace. Au sud-ouest de l’église actuelle se trouvaient un théâtre gallo-romain et des thermes entre le bourg et la rivière. Des pièces de monnaie romaines et des fragments de statues anciennes ont également été retrouvés sur place !

Mais qui a donné son nom à Bonnée ?

Un petit affluent de la Loire, sur la rive droite et mesurant 27,4 km, traverse 8 communes du Val de Sully. Appelé lui-même La Bonnée, il a ainsi donné son nom au village.

L’église

Au IXe siècle se dressait une église au lieu-dit “Mont Saint-Benoît” dédiée à ce saint, ainsi qu’un prieuré indépendant de la paroisse. Ils étaient alors utilisés par les moines de l’Abbaye de Saint Benoît sur Loire pour s’y retirer. Aujourd’hui, c’est l’église Saint-Martin que l’on peut visiter dans le centre-bourg. Il s’agit de l’une des rares églises encore ouvertes au public dans les environs. Celle-ci, de style néo-gothique, date de 1865. On la distingue surtout grâce à son clocher-porche à flèche. Le 8 octobre de la même année, on bénissait “Octave-Martin”, la cloche de l’église, pesant 511 kilos !

Une fontaine et sa légende

Un autre Saint était prié à Bonnée autrefois : Saint Antoine. Reste aujourd’hui une fontaine lui étant dédiée, ainsi qu’à son cochon ! Mais pourquoi ? Au Moyen-Âge, les moines élevaient des cochons, qui pouvaient se balader librement dans les villages. Ces derniers avaient des cloches autour du cou, ce qui donnait lieu à des mélodies parfois cacophoniques. Cette fontaine était un lieu de pèlerinage jusque dans les années 50, chaque 17 janvier. Pour l’occasion, on confectionnait de petits cochons en pain d’épices ! Une tradition que les gourmands souhaiteraient voir renaître. Ainsi, depuis 2015, la fête de la Saint-Antoine est à nouveau célébrée en janvier.
La fontaine est visible en plein champ en sortie du village, sur la route de Saint-Benoît.

En balade

Les amateurs de randonnée pourront emprunter les sentiers jalonnant le village :

  • Le PR de la Saint-Antoine K1 1h30 6 km : au parking à l’entrée du village direction la D948 et Saint Benoît. Plusieurs grandes fermes et leurs pâturages sont visibles depuis le chemin : la ferme des Marois, la Traînasse, Grosjonc, Grenouilloy élevage d’ânes… Cultures maraîchères et horticoles. C’est ce chemin qui passe devant la fontaine de Saint Antoine !
  • Le PR de la Champagne K2 2h15 9 km : par l’étang et le château de Solaire. Traverse le territoire d’oiseaux dont le balbuzard pêcheur, le long des plans d’eau à proximité.

Les pieds dans l’eau

Bonnée a essuyé plusieurs crues majeures au cours de son histoire : en 1790 et en 1866. Chaque fois, les habitants durent se réfugier dans l’église et mettre les troupeaux dans le cimetière. Bonnée étant situé sur une montille, ces derniers se trouvent sur la partie la plus haute du village et échappe souvent aux eaux.

Lieux et Monuments

Administration

Pays
France
Région
Centre-Val de Loire
Département
Loiret
Arrondissement
Orléans
Canton
Sully-sur-Loire
Intercommunalité
CC du Val de Sully
Maire
Michel AUGER
Mandat
Code postal
45460
Code commune

Démographie

Gentilé
Bonnéens, Bonnéennes
Population municipale
702
Densité

Géographie

Coordonnées
Altitude
Superficie