Entre Sologne et Val de Loire

Célèbre pour son moulin à vent et sa briqueterie, posée le long des méandres classés, Guilly fait face à Saint Benoît sur Loire. Le village a une histoire étroite avec les moines qui vivent encore aujourd’hui à l’Abbaye de Fleury.

Description

Guilly et son patrimoine religieux

De son ancien nom Guilliaeus, Guilly était au IXe siècle une des mairies de l’abbaye de Saint Benoît sur Loire. On a d’ailleurs une vue imprenable sur l’édifice depuis les rives de Guilly.
L’église Saint-Martin, au cœur du village, est l’une des plus anciennes de la région. Datant de 650 environ, elle est contemporaine du premier abbé de Fleury. C’est à cette époque que les moines de l’abbatiale traversaient la Loire à pieds pour défricher le sol de Guilly et entamer la construction d’un oratoire. De cet édifice ne restent aujourd’hui que les deux piliers intérieurs. L’oratoire est devenu église et a atteint ses dimensions actuelles aux alentours de 1830. Elle est dotée d’un caquetoir, construction typiquement solognote. On y découvrit au XXe siècle une bien belle curiosité lors d’une réfection : le plafond est en partie constitué de “traverses” d’anciens bateaux de Loire !

Une histoire de mariniers

Guilly c’est aussi et surtout un village de mariniers. Au hameau de Bouteille, situé au niveau de l’ancien port du village, se trouve une gabare traditionnelle flottant le long de la rive. Si vous vous baladez un peu, jetez un œil aux panneaux dans les ruelles, vous trouverez des noms insolites, comme la venelle de la boîte à pêche !
Autre témoin des histoires de Loire, la Croix Tibi a été plantée en 1812, à une époque où le fleuve était le cours d’eau le plus emprunté de France. C’est Louis Groslier dit “Tibi”, marinier du Cher, qui a souhaité rappeler le sauvetage miraculeux d’un bateau pris par les glaces en érigeant cette croix.

 

Loire, rive sud

La Loire, fleuve royal, a façonné l’histoire et les paysages des villages qui la bordent. Le 30 novembre 2000, le Val de Loire, de Sully sur Loire à Chalonnes sur Loire (Maine et Loire), est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO comme « paysage culturel ». Cette inscription reconnaît au site des Méandres de Guilly une « valeur universelle exceptionnelle ». On trouve à ce titre un girouet sur les bords de Loire au niveau de Bouteille, pour célébrer cette reconnaissance. Les yeux avertis dénicheront également les bornes ligériennes et les échelles de crues.

 

Guilly en Sologne

Guilly est en Val de Loire, mais aussi en Sologne ! En témoigne la briqueterie typique du XIXe siècle. Dans de nombreux villages solognots se trouvent encore ces fours où étaient cuites briques et tuiles, utilisées pour la construction des maisons et des bâtiments. La Sologne d’argile et de bois s’est alors habillée de nuances de rouge et de rose. La briquetterie de Guilly est la seule du Val de Sully !

 

Là, un moulin !

Le bijou de Guilly, le moulin de Bel-Air, trône au milieu des champs entre le hameau et le bourg. Inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1987, il ouvre ses portes au public en 1992. 

Pour les amateurs de patrimoine insolite, une plaque de cocher subsiste près de l’église, en direction de Sigloy.

Lieux et Monuments

Administration

Pays
France
Région
Centre-Val de Loire
Département
Loiret
Arrondissement
Orléans
Canton
Sully sur Loire
Intercommunalité
CC du Val de Sully
Maire
Nicole Brague
Mandat
2014-2020
Code postal
45600
Code commune
45164

Démographie

Gentilé
Guillylois, Guillyloise
Population municipale
647 hab. (2014)
Densité
38 hab./km2

Géographie

Coordonnées
47° 48’ 14’’ nord, 2° 16’ 37’’ est
Altitude
Min. 102 m – Max. 119 m
Superficie
17,03 km2