Avec ses quelques 410 habitants, Lion en Sullias regorge de richesses : histoire, légendes, patrimoine bâti, nature et traditions !

Description

La légende de la Pierre Crapaud

L’histoire raconte qu’un trésor était enfoui sous cette pierre à l’allure de batracien. Il paraît même qu’un druide lui aurait jeté un sort… A chaque nouveau solstice d’hiver, le crapaud (ou grenouille) se réveillerait pour aller se désaltérer en Loire et revenir à sa place au douzième coup de minuit. On dit que certains en profiteraient pour tenter de lui voler son trésor ! Mais gare à celui qui ne serait pas sorti à temps : si elle vous surprend, vous seriez alors enfermés à jamais…

 

Coté nature

Le petit village de Lion en Sullias est bordé par plusieurs rivières : La Turlurette (sur laquelle se trouve un moulin à eau), l’Aqiuaulne, et le Galiçon ; idéal pour une balade bucolique.
Notre belle Loire fait bien sur également partie intégrante du paysage lugdunien. En flânant en bords de Loire, on peut sans mal trouver des bornes ligériennes, les lignes et échelles de crues, mais aussi et surtout une borne symbolique de la distance à mi-parcours de la Loire de sa source à son embouchure (462 km).
 

De belles pierres

L’église Saint-Étienne : Construite initialement au XIIe s. (portail et chœur) elle fût par la suite dotée d’un caquetoir, reflet du bâti de Sologne (XVIe s.) puis d’une voûte et avant porche (XIIIe s.) et enfin agrémentée d’une abside datant du XVIIIe s. pour devenir celle que nous connaissons aujourd’hui. Il semblerait qu’elle protège également en son sein des pierres tombales de seigneurs. [Inscrit aux MH depuis le 21/11/1992]

Le Château de Cuissy : domaine privé, ce château est ouvert à la visite ou aux expositions uniquement de manière ponctuelle.
Le Château de Cuissy fût construit en 1630, par dessus une ancienne chapelle dont il ne reste aujourd’hui plus rien, et en remplacement d’une maison forte, assiégée en 1951. Ce château a également servi de refuge à Jeanne d’Arc. [Inscrit aux MH depuis le 29/12/1937]

Le Tumulus dit “La Butte aux Druides” : Datant d’environ -500 avant J.C, cette butte artificielle émerge au milieu des cultures lugduniennes. Avec ses 20 mètres de hauteur et 70 mètres de diamètre, elle servait alors de sépulture princière. [Inscrit aux MH depuis le 13/11/1942]

Une tradition

Saviez-vous que l’on trouve en grand nombre des acacias autour de Lion en Sullias ? C’est pour cela qu’a lieu chaque année la fête des beignets aux fleurs d’acacias ! Elle attire tous les gourmands d’ici et d’ailleurs ! A noter dans vos agendas : la prochaine aura lieu le dernier week-end de mai.

Lieux et Monuments

Administration

Pays
France
Région
Centre-Val de Loire
Département
Loiret
Arrondissement
Orléans
Canton
Sully-sur-Loire
Intercommunalité
CC du Val de Sully
Maire
Mandat
Code postal
Code commune

Démographie

Gentilé
Population municipale
Densité

Géographie

Coordonnées
Altitude
Superficie